Emmanuelle Bourassa-Beaudoin

Emmanuelle Bourassa-Beaudoin

Art et mouvement

Étudiante à la maîtrise, enseignante et répétitrice, Emmanuelle a d'abord été interprète pour de nombreux chorégraphes dont Dave St-Pierre et Danièle Desnoyers. Elle allie dans ses classes son amour du travail au sol, son expansive conquête de l'espace, sa sensibilité musicale et sa recherche de l'essence. Sa rigueur cohabite avec sa douce folie. 
 
Suite à une longue formation en Cecchetti, en Limon et en technique «release» complétée principalement au Québec et à New York, Emmanuelle a interprété le travail de plusieurs chorégraphes, dont : Alan Good, Massimo Agostinelli, Sonia Delwaide, Jadson Caldeira, Marjon VanGrunsven, Roberto Campanella, Edgar Zendejas et Harold Rhéaume. Elle s’est ensuite jointe à la compagnie Dave St-Pierre. De 2006 à 2011, elle a donc principalement interprété La Pornographie des Âmes et Un peu de tendresse, bordel de merde. Elle a également collaboré en tant que répétitrice pour de nombreux projets, dont ceux d'Audrey Bergeron, Jessica Serli, Anne Thériault et Pierre-Marc Ouellette. Plus récemment, elle a participé à la création Dévorer le ciel, de Danièle Desnoyers, juste avant de se lancer dans Les Angèles, ces derniers bleus, un projet collectif de création. Elle a tout dernièrement collaboré avec Hinda Es-Sadiqi pour la création du vidéo-danse La terre nous est étroite. Elle est présentement en cheminement à la maîtrise en danse à l'UQAM, où elle assure les postes d'auxiliaire d'enseignement et de répétitrice pour plusieurs cours reliés à la danse et à l'éducation somatique. Emmanuelle enseigne aussi le ballet au programme récréatif de l'ESBQ, ainsi que le yoga et l'entraînement Spinal.

Infolettre

Pour recevoir toute l’information sur nos formations, nos cours, nos activités, abonnez-vous à l’infolettre