3 questions à Germán Jauregui

Le chorégraphe espagnol Germán Jauregui est invité à l'École de danse contemporaine de Montréal pour créer une oeuvre qui sera présentée au spectacle des finissants, Les danses de mai - Opus 2017. Il répond à quelques questions :
 
EDCM : Quel est ton processus de création avec les danseurs et de quoi t’es-tu inspiré pour ta création?
GJ : La recherche ensemble d'une blessure profonde, toujours ouverte et douloureuse. La réalité est toujours mon inspiration et point de départ. Comme excuse, porte ou cadre, on a travaillé sur La Pietà de Michel-Ange.
 
EDCM : Quel est le meilleur conseil qu’on t’ait donné durant tes études en danse? 
GJ : Je n'ai jamais étudié la danse, alors je n'ai reçu aucun conseil. Mais si j’en avais reçu, je ne l'aurais pas écouté ni suivi, je ne crois pas à ça. Le seul conseil que je peux donner est de ne jamais suivre aucun conseil, suivre seulement son intuition.
« Fais apparaître ce qui sans toi ne serait peut-être jamais vu. »  - Robert Bresson
 
EDCM : En un mot, c’est quoi la danse pour toi?
GJ : C'est une question impossible, il n'y a pas de réponse possible, la question resterait toujours plus intéressante et riche qu’aucune réponse. 
 
 
Présentation du 25 au 27 mai 2017 à la Maison de la culture Frontenac
 
 
Photo : Germán Jauregui

Infolettre

Pour recevoir toute l’information sur nos formations, nos cours, nos activités, abonnez-vous à l’infolettre