Jason Martin

Jason Martin | EDCM

Chorégraphe

Formé à l’École de danse contemporaine de Montréal, Jason Martin débute la danse tardivement, à l’âge de 21 ans. Tout juste diplômé, il travaille pour de grandes compagnies canadiennes telles que la Compagnie Marie Chouinard, la Compagnie Dave St-Pierre, Dana Gingras/Animals Of Distinction, Sylvain Émard Danse et la Compagnie Virginie Brunelle, Daniel Léveillé Danse, le Carré des Lombes, Danse K par K ou encore Louise Bédard Danse. Parallèlement à l’interprétation, il agit en qualité de chorégraphe. En 2014, il présente sa première création Raw à Montréal, qui sera reprise en 2016 dans une version longue intitulée Untamed. En 2015, il fonde sa compagnie ENTITEY/jason martin. En 2017, il crée la pièce Falling en collaboration avec la chorégraphe Janelle Hacault. Jason est ensuite nommé artiste en résidence au Winnipeg Contemporary Dancers, où il crée BEYOND qui sera présentée au Théâtre Rachel Browne à Winnipeg en mai 2018. Toujours la même année, sa plus récente pièce (AND) est diffusée au festival From Jaffa to Agripas de Jérusalem. 
Jason participe également à des projets de théâtre en tant que chorégraphe ou bien conseiller à la mise en scène, notamment avec Benoît Vermeulen, Luce Pelletier, Deviation2Théâtre, et le Théâtre à l'eau froide. Il raffine sa technique et son langage chorégraphique à travers de nombreux stages donnés aux professionnels et dans les écoles supérieures d’arts, nommément l’École de danse de Québec, l’École de danse contemporaine de Montréal, School of Contemporary Dancers à Winnipeg, Ballet divertimento, l’École de Théâtre de St-Hyacinthe et l’École de Cirque du Québec.

 

À propos de l'atelier de l'École d'été:

Cet atelier vise à augmenter l’adaptabilité du danseur par le développement de la conscience corporelle. Guidé dans une exploration en continu, le danseur se connecte avec chaque partie de son corps, les rend mobiles et dansantes dans le but d'améliorer le mouvement dans sa globalité. Alliant somatique et danse, chaque geste a une origine et une finalité, et maximise le potentiel physique du danseur. En explorant différents systèmes de mouvements utilisés en création, le danseur est défié en tout temps, d'un état à un autre, en jouant sur l’intensité, la vitesse, les rythmes, il sort de sa zone de confort en réagissant toujours avec spontanéité. En réponse à ces propositions et de manière presque instinctive, le danseur ne se limite plus et développe une nouvelle façon de bouger, de percevoir et de générer le mouvement. Tout au long de l'atelier, le danseur reste stimulé. Ces principes sont réinvestis et mis en pratique à l'issue de l'atelier à travers la création d'une phrase chorégraphique. Le danseur quitte l'atelier avec une compréhension plus accrue de son potentiel sans limite en tant qu’interprète. 
Le laboratoire de création sur plusieurs jours permettra de pousser plus loin la recherche avec les interprètes, à travers la construction d’un extrait chorégraphique.
 

Photo : Guillaume Boucher

Infolettre

Pour recevoir toute l’information sur nos formations, nos cours, nos activités, abonnez-vous à l’infolettre