Bourse Sofia-Borella

Sofia Borella

Bourse Sofia-Borella

 
Depuis 2010, la bourse Sofia-Borella, décernée par madame Francesca Luconi et messieurs Alberto et Lorenzo Borella, est remise à des finissants et récents diplômés dans le but de faciliter leur insertion sur le marché du travail. En effet, à la suite du décès de leur fille survenu à l’hiver 2009, les parents de Sofia Borella ont désiré perpétuer et honorer sa mémoire, sa passion et son engagement pour la danse contemporaine ainsi que son attachement à l'École. Chaque année, deux bourses au montant de 2000 $ sont offertes à deux diplômés de l'École afin de leur permettre de réaliser un projet en danse contemporaine et de les aider à amorcer leur carrière professionnelle dans ce domaine. L’octroi de la bourse se fera sur la base d’un projet soumis par le jeune finissant ou danseur gradué.

TÉMOIGNAGES

Audrey Rochette, récipiendaire de la bourse en 2012, témoigne sur le projet de création qu'elle a réalisé grâce à la bourse Sofia-Borella: « Un an de recherche, une centaine d'heures en studio. (...) cette expérience m'aura non seulement fait grandir comme créatrice et comme leader, elle m'aura permis d'emprunter la brèche me faisant mettre le pied dans mon milieu socio-professionnel. »
 
Marie-Pier Bazinet, qui a reçu la bourse en 2011, rapporte quant à elle: « La bourse Sofia-Borella m'a permis de réaliser un voyage de perfectionnement en Europe qui a duré deux mois et qui m'a amenée à côtoyer des icônes internationales de la danse contemporaine. Je me sens très chanceuse d'avoir pu rencontrer ces artistes, ces hommes et ces femmes inspirants qui teintent, par leurs expériences et leur enseignement, le milieu des arts de la scène. » 

LES LAURÉATS

- Lors de la première édition, en 2009-2010, deux (2) bourses d’un montant de 2 000 $ chacune ont été octroyées à Élise Bergeron et Lisanne Goodhue, toutes deux de la promotion 2010.
 

- En 2011, ce sont Rosie Contant (finissante 2011) et Marie-Pier Bazinet (diplômée 2010) qui se sont méritées une bourse d'un montant de 2 000 $.

- En 2012, Vanessa Beaupré (finissante 2012) et Audrey Rochette (diplômée 2011) se sont méritées une bourse d'un montant de 2 000 $.

- En 2013, Alexandre Morin (finissant 2013) et Anabel Gagnon (diplômée 2012) se sont mérités une bourse d'un montant de 2 000 $.

- En 2014, Myriam Foisy (finissante 2014) et Emilie Cardu-Beauquier (diplômée 2013) se sont méritées une bourse d'un montant de 2 000 $.

- En 2015, le collectif Las Padrinas avec Léna Demnati, Camille Gachot, Olivia Sofia Garon Orellana, Justine Parisien-Dumais (finissantes 2015) ei le collectif Les Tricheuses avec Élise Boileau et Hélène Remoué (diplômées 2014) se sont méritées une bourse d'un montant de 2 000 $.

- En 2016, Marie-Pier Proulx (finissante 2016) ainsi qu'Audray Julien et Stefania Skoryna (2015) se sont méritées une bourse d'un montant de 2 000 $.

- En 2017, Maïka Giasson (finissante 2017) ainsi qu'Emma Simon (finissante 2017) se sont méritées une bourse d'un montant de 2 000 $.

- En 2018, Flora Spang et Silvia Sanchez (finissantes 2018) ainsi que Matéo Chauchat (diplômé 2017) se sont mérités une bourse d'un montant de 2 000 $.

Le comité de sélection

Le comité de sélection sera formé des parents de Sofia Borella, de deux membres de la direction artistique et pédagogique de l'École, ainsi que de son directeur général. Les récipiendaires seront choisis par une majorité de voix. Le comité fera une présélection sur la base des projets écrits.

Critères d'admissibilité

Le projet soumis devra obligatoirement :
1) être en lien avec la danse contemporaine 
2) permettre aux récipiendaires d'amorcer leurs carrières de danseurs.
 
Les candidatures admissibles  
Chacun des projets présentés sera considéré et jugé en fonction des critères suivants:
- la qualité et l’originalité;
- la pertinence du projet en lien avec le profil de carrière de l’individu et son degré d’évolution artistique;
- le potentiel de réalisation du projet dans les six (6) mois suivant l’octroi de la bourse;
- la faisabilité financière du projet et la présentation d'un budget détaillé et réaliste;
- les retombées potentielles du projet sur la carrière du participant;
- l'impact social et communautaire du projet;
- la qualité de la documentation et de l'expression écrite.

Dépôt de la demande

Les finissants 2018 et les diplômés de 2017 intéressés ont jusqu’au vendredi 27 avril 2018 pour faire parvenir leur projet, que ce soit par courriel, par la poste ou encore en personne à la réception de l’École de danse contemporaine.
 
Chaque dossier de candidature déposé doit contenir (5 copies requises) :
- le CV du postulant;
- un court texte qui le présente;
- un texte qui rassemble : la description du projet déposé, le motif de sa réalisation et ce qui justifie pourquoi il doit être concrétisé maintenant, l'explication de l'incidence de ce projet sur la carrière du candidat;
- un échéancier;
- le budget de réalisation.
Merci de privilégier les hyperliens aux DVD lorsque cela s'applique.
 
Adresse de correspondance pour les dépôts de projets :
École de danse contemporaine de Montréal
Comité de sélection - Bourse Sofia-Borella
1435 rue De Bleury, suite 600
Montréal (Québec) H3A 2H7
Téléphone : 514 866-9814 

Remise de la bourse

Le comité se réunit en mai pour déterminer les récipiendaires. La bourse est remise lors de la dernière représentation des Danses de mai, à l'Édifice Wilder Espace danse, le 26 mai 2018.
 

Infolettre

Pour recevoir toute l’information sur nos formations, nos cours, nos activités, abonnez-vous à l’infolettre