Charles Brecard

Charles Brecard EDCM

Interprétation

 

 

Né en Nouvelle-Calédonie / Kanaky et vietnamien d’origine, Charles Brecard vit à Tio’tia:ke / Montreal depuis 2013 où il se forme à l’Ecole de danse contemporaine de Montréal (EDCM). Il a collaboré entre autres avec AP&A, Parts+Labour_Danse, Animals of Distinction, Lilith&Cie, Grand Poney, Skeels Danse, Bradyworks, Autels Particuliers, 14lieux ou DansEncorps. Son infinie curiosité l’amène à continuer de se former et à développer sa pratique nommée FLUIDIFY, influencée par les danses urbaines, traditionnelles ou contemporaines et par son métier de massothérapeute. Il la partage ainsi lors de festivals (Quartiers Danses, Atlantic Dance, Akropoditi), de formations (EDCM, BIG BANG, Sinedomo) ou ateliers ponctuels. Son travail chorégraphique, empreint d’une grande physicalité, de poésie et un brin d’activisme, commence à se déployer localement et internationalement. Il co-initie également Le Bercail, lieu de pratique, de partage et de recherche. Dernièrement, son solo SOLILOQUY est récompensé par le prix de la Meilleure Interprétation et sera présenté cet été 2022

 

À propos de l'atelier d'interprétation

FLUIDIFY est une pratique qui challenge le corps, l’esprit et éventuellement, l’âme. Travaillant sur une technique visant au contrôle et à la fluidité extrême, les participant.e.s sont guidées à travers des exercices de footwork, floorwork, de rythme et d’outils d’improvisation en jouant avec des états physiques, émotifs et imaginaires. Chaque articulation est adressée en les dissociant et permettant une proprioception plus claire et précise. La pratique, en constante évolution, résulte d’années d’expérimentation, de recherche et d’entrainement dans divers styles tels que le Krump, Bboying, House Dance, Hip-Hop, Danses traditionnelles, modernes et contemporaines. Un environnement ouvert à la découverte, l’erreur, le jeu, l’attention à soi et aux autres est installé. 
L’idée étant de trouver de nouveaux chemins créatifs et expressifs ainsi que de développer et nourrir un état de « flow » constant où la personne est dans le moment présent. Fluidifier, connecter la colonne, le centre et les extrémités, allant d’une idée, d’un mouvement, un concept à l’autre, sans interruption, sans jugement, devant plus fort, plus anti-fragile.
 

Photo : Valérie Dubuc

Infolettre

Pour recevoir toute l’information sur nos formations, nos cours, nos activités, abonnez-vous à l’infolettre