Luce Lainé

Luce Lainé

2020

Née dans une famille d’artistes Luce Lainé baigne dans la danse, le théâtre et la musique. Enfant, elle intègre le Conservatoire de Paris, en danse contemporaine où elle obtient son diplôme de fin d’études chorégraphiques en 2017. Curieuse du monde qui l’entoure elle décide de poursuivre son parcours à l’École de danse contemporaine de Montréal. Selon Luce ce qui construit l’être humain en devenir c’est l’attention portée au mouvement autant dans la technicité que dans l’improvisation. Questionnée par l'existence, Luce aime faire des liens avec l’art et la philosophie, le corps et l’esprit. Cela lui permet de jouer entre des moments d’écoute totale du corps et d’autres instants plus réflexifs. Un travail qu’elle aime creuser auprès de son enseignante Jamie Wright, qui l’inspire beaucoup. En 2018, elle commence la pratique du mouvement authentique avec Sarah Dell’Ava, recherche sans contrainte d'un résultat attendu, qui lui permet de développer encore davantage l’écoute de son corps et la rencontre avec celui des autres. Luce aime le contact-improvisation qu’elle approfondit avec Andrew Harwood et la notion de lâcher prise qu’elle amorce auprès de Linda Rabin. Sensible à la transversalité des arts, Luce intègre souvent la voix à sa danse, elle découvre d’ailleurs l’Action Theatre et l’Open Source Forme avec Suzanna Hood. Luce revendique sa vision de l’art comme étant pure recherche, jeu et un processus sans fin. Durant sa formation Luce travaille avec différents chorégraphes tels que Marc Boivin, Manuel Roque, Lucie Grégoire, Sophie Corriveau, le collectif La Tresse, Hélène Simard, Jason Martin et Clara Furey.
 
 
 
Photo : Julie Artacho

Infolettre

Pour recevoir toute l’information sur nos formations, nos cours, nos activités, abonnez-vous à l’infolettre