3 questions à Yotam Peled

Le chorégraphe Yotam Peled répond à trois questions alors qu'il débutera sous peu la création d'une pièce pour les finissant.es qui sera présentée au spectacle Les danses de mai, Opus 2020, du 20 au 23 mai 2020 à Tangente Danse. 

- EDCM : Pourquoi bougez-vous?
- YP : J'ai toujours eu besoin de bouger. Je cours chaque jour. Il y a une tempête à l'intérieur de moi, et bouger est un abandon total. Je me sens davantage connecté à la nature à l'intérieur et à l'extérieur de moi quand je danse.
 
- EDCM : Quelles sont vos sources d’inspirations pour créer?
- YP : L'inconnu. Les états émotionnels intenses, lorsque les choses vont mal, l'épuisement. J'ai tendance à être plus inspiré et connecté à ma créativité et à mon intuition lorsque je me soumets à ma propre confusion. Je suis inspiré par la fragilité et la vulnérabilité des autres. Je suis touché par les danseurs avec qui je travaille, surtout lorsqu'ils ne se retiennent pas ; le temps passé à l'intérieur et à l'extérieur du studio devient un désordre flou pleins de corps et de cœur. La poésie et la littérature sont aussi une grande source d'inspiration, et en ce moment le taoïsme.
 
- EDCM : En un mot, c’est quoi la danse pour vous?
- YP : Totalité
 
 
Photo : Merlin Ettore

Infolettre

Pour recevoir toute l’information sur nos formations, nos cours, nos activités, abonnez-vous à l’infolettre