3 questions à Andrew Turner

Le chorégraphe Andrew Turner répond à trois questions alors qu'il est actuellement en résidence de création d'une pièce avec les étudiant.es de troisième année qui sera présentée en webdiffusion dans le cadre du spectacle Les danses à de mai, Opus 2021, du 27 mai au 6 juin à Tangente Danse. 
 
- EDCM : Pourquoi bougez-vous?
- AT : À mon âge, je bouge parce que j'ai mal au corps quand je ne le fais pas. 
 
- EDCM : Quelles sont vos sources d’inspirations pour créer?
- AT : Je m'intéresse aux textures évolutives expérimentée d'instant en instant. J'aime l'expression « les choses que nous faisons déjà » - toute l'écoute, la vision, la mesure de la distance, la prise de température - l'intelligence proprioceptive que nous portons chaque fois que nous entrons dans une pièce. Ce moment présent chargé de frénésie que nous transportons partout avec nous. J'essaye de travailler plastiquement avec l’ensemble de ces choses, d'inviter le corps dansant à emprunter ses propres canaux perceptifs, et à sculpter avec eux; à partir de là, nous découvrons ce qui en émerge. Donc à l'heure actuelle, ma principale source d'inspiration est ce groupe de huit jeunes artistes fantastiques avec lequel je travaille, et leur relation avec leur environnement immédiat.
 
- EDCM : En un mot, c’est quoi la danse pour vous?
- AT : J’aime la question « Quand est-ce la danse? »
 
 
 
Photo : Justin Desforges

Infolettre

Pour recevoir toute l’information sur nos formations, nos cours, nos activités, abonnez-vous à l’infolettre