Lucie Boissinot reçoit le 12ème Prix de la danse de Montréal pour sa contribution exceptionnelle

Montréal, le 22 novembre 2022 - Lucie Boissinot, directrice artistique et des études de l’École de danse contemporaine de Montréal, reçoit le 12ème Prix de la danse de Montréal dans la catégorie contribution exceptionnelle. Ce prix honorifique souligne l’apport remarquable d’individus ou d’organismes qui œuvrent au développement et au rayonnement de l’art de la danse. 
 
« En tant que directrice artistique et des études, j’ai toisé l’horizon des possibles pour ces jeunes, à qui l’avenir appartient. J’ai toujours pensé qu’il fallait défricher le terrain afin de leur permettre de rêver et d’imaginer l’avenir de la danse et à priori qu’ils se rencontrent comme artiste ; les invitant à l’exploration, en quête de leur propre champ d’expression et de virtuosité. Je suis honorée et reconnaissante de recevoir ce Prix et vous remercie chaleureusement. » - Lucie Boissinot
 
L'équipe de l'EDCM et son conseil d'administration tient à la féliciter, tout comme l'ensemble des lauréat.e.s de cette édition 2022.
 
Ce Prix met de l’avant la carrière de Lucie Boissinot, placée sous le signe de l’engagement envers la danse et les jeunes interprètes, dont plusieurs générations font rayonner le Québec au-delà de ses frontières. 
 
À propos de Lucie Boissinot
 
Lucie Boissinot œuvre dans le milieu de la danse contemporaine depuis quelque 45 ans. Elle a mené une carrière à trois branches durant nombre d’années, passant du rôle d’interprète à celui de pédagogue ou de chorégraphe.
 
Au cours de sa fructueuse carrière de danseuse professionnelle, de 1979 à 2003, elle fût des rangs des Grands Ballets Canadiens, du Toronto Dance Theatre, de la compagnie Danse Partout et de la Fondation Jean-Pierre Perreault. Muse de nombreux chorégraphes et interprète recherchée, elle a collaboré à la création d’un grand nombre de projets chorégraphiques canadiens, incluant les œuvres d’Harold Rhéaume, Tedd Robinson, Catherine Tardif, Luc Tremblay pour n’en citer que quelques-uns.
 
En 1985, elle se voit attribuer le Prix Jacqueline-Lemieux du Conseil des arts du Canada reconnaissant le travail d'un.e professionnel.le ayant apporté une contribution remarquable à la danse au Canada.
 
La même année, elle amorce sa carrière d’enseignante en danse contemporaine. Se dessine très tôt un engouement et de grandes dispositions pour la formation supérieure. Successivement, elle enseigne au sein d’institutions de formation professionnelle telles que l’École de danse de Québec, le Domaine Forget, les départements de danse de l’UQÀM et de l’Université Concordia, The School of Winnipeg Contemporary Dancers et l'École de danse contemporaine de Montréal (EDCM) où elle agira à titre de directrice artistique et des études entre 2005 et 2023.
 
Durant son mandat à l’EDCM, et en collaboration avec l’équipe, elle réalise de nombreuses avancées dans le dessein d’ancrer le projet de l'École dans le 21e siècle, tenant compte du très large spectre des compétences requises par la création chorégraphique actuelle. Parmi ses réalisations, on compte la refonte du programme collégial d’interprétation en danse contemporaine, l’élaboration du programme de formation de formateur en danse, en collaboration avec l’École supérieure de ballet du Québec, ainsi que l’initiation de partenariats avec plusieurs institutions culturelles et éducatives d’ici et d’ailleurs, permettant à l’EDCM d’occuper une place de choix sur la scène internationale. Son implication et son dévouement envers la relève inspirera plusieurs générations de jeunes artistes en danse qui font rayonner le Québec.
 
Professionnelle reconnue pour son jugement éclairé sur la profession et son esprit visionnaire, Lucie Boissinot est régulièrement appelée à siéger à divers conseils d’administration tels que le Regroupement québécois de la danse, le Conseil des arts de Montréal, Diagramme-Gestion culturelle, ou le Centre de Ressource et Transition pour Danseur (Canada). Les plus importantes instances gouvernementales en matière culturelle font appel à son esprit d’analyse et à ses connaissances approfondies du milieu artistique pour participer à divers comités et jurys, au Québec tout comme à l'international.
 
LES PDM
Créé en 2011 par la chorégraphe Marie Chouinard, présidente de LES PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL, l’événement est l’occasion d’applaudir l’excellence des artistes en danse qui se sont produits sur les scènes montréalaises et de réaffirmer le dynamisme de Montréal comme capitale de la danse, ainsi que son rayonnement à l’échelle internationale.
 
 
Photo : Julie Artcaho

Newsletter

To learn more about the School’s training programs, classes and activities subscribe to the newsletter.