Se préparer à un voyage en mouvement

 
Selon moi, me préparer à intégrer une école d’art signifie accepter d’entamer un long processus d’apprentissage et d’expériences qui deviendront les précieux outils auxquels j’aurai accès quand je terminerai ma formation. En débutant mon cursus à l’EDCM, je me prépare à m’abandonner complètement dans un voyage au cœur de mon sens artistique, à devenir une toile nouvelle sur laquelle les nombreux enseignants, artistes et chorégraphes rencontrés lors de ce périple apporteront leurs couleurs. Je suis franchement emballée par cette idée.
 
J’aurai la chance de côtoyer chaque jour mes pairs, des artistes tous si inspirants et dévoués à leur art. En tant que cohorte, nous traverserons ensemble des expériences enrichissantes, des hauts comme des bas, et pourrons échanger abondamment opinions et pensées. Même si individuellement, chacun de nous est un interprète incroyablement complexe et profond, nous évoluerons aussi à titre de groupe. La compassion, la bienveillance, l’ouverture et l’humilité seront de mise, je l’espère, pour conserver au sein de notre groupe une ambiance agréable et confortable. La situation sanitaire actuelle rend d’ailleurs plus complexe la connexion physique entre nous, qui est pourtant essentielle et à la base de la danse, à mon avis. Nous avançons à tâtons dans un contexte de pandémie, dans son incertitude, mais aussi dans l'enthousiasme et l’excitation de pouvoir éventuellement faire notre rencontre officielle, corps à corps. 
 
J’ai conscience que ce sera également trois années où mon corps sera presque en permanence sollicité. Classes techniques, improvisation, travail chorégraphique, entraînements… Je sais qu’adopter des habitudes de vie saines ne peut qu’être bénéfique pour mon corps, l’instrument avec lequel je travaillerai constamment. Le danseur est un athlète; comme un athlète, il a besoin d’une alimentation saine, d’une quantité de sommeil suffisante, bref de tout ce qui peut lui permettre une récupération efficace et un bon apport énergétique. Il sera aussi essentiel que je sois respectueuse avec mon corps, attentive et à l’écoute de ses signaux. C’est le seul que j’ai, alors autant en prendre soin!
 
Je sais qu’au cours de ces trois années, je vais vivre de profondes transformations. D’ailleurs, emménager dans une nouvelle ville, fréquenter une nouvelle école, pour moi c’était comme me lancer dans l’inconnu. Ne sachant pas exactement à quoi m’attendre, j’avais l’impression de me jeter dans une expérience qui pourrait se révéler totalement incroyable, ou qui pourrait totalement me déplaire… Après avoir fait tant de démarches et de sacrifices dans ma vie personnelle, financière et émotionnelle, je ne faisais qu’espérer que cette formation réponde à mes besoins et goûts en matière de danse. 
 
Aussi, étant de nature plutôt insécure, j’étais effrayée de ne pas être à la hauteur, de décevoir ou de ne pas me sentir à ma place. Mais ce qui est fantastique ici, c’est que chacun portant un bagage tellement varié, on arrive à y trouver son compte. Connaissant mes faiblesses, j’ai l’espace pour les travailler, et ce toujours dans un contexte de confiance.
 
L’artiste que je suis ne cessera d’évoluer et de se transformer, de prendre une forme de plus en plus concrète. Je commencerai peu à peu, je le souhaite, à être capable de me positionner par rapport au milieu, aux esthétiques qui me plaisent et celles qui me correspondent moins. 
 
C’est ainsi que finalement, pour me préparer à ma rentrée à l’EDCM je gardais en tête l’idée d’être ouverte. Ouverte à ces transformations que je vivrai, ouverte au milieu et aux gens formidables qui le composent. Je compte voir cette formation comme un laboratoire où j’ai la liberté d’expérimenter et d’essayer, sans jugement et en acceptant les échecs comme étant des défis pour me pousser plus loin. Je suis excitée, et tellement reconnaissante de poursuivre sur ce chemin!
 
- Laura Brisson, étudiante de première année
 
 
/// Dans la rubrique Vie étudiante, les étudiant.es en danse contemporaine à l'EDCM prennent la plume : l'occasion de découvrir différents points de vue et sujets en lien avec la formation professionnelle, le quotidien des jeunes artistes et la vie à Montréal.   ///
 
 

Photo : EDCM

 

Latest News

Newsletter

To learn more about the School’s training programs, classes and activities subscribe to the newsletter.