La compagnie basque Kanpai en résidence de création à l'EDCM à l'automne 2019

L’École de danse contemporaine de Montréal (EDCM) est fière d’annoncer qu’elle accueillera, à nouveau cette année, des artistes en provenance du Pays basque en résidence de création. La compagnie Kanpai, formée de Natalia De Miguel et de Jorge Jáuregui Allue, est invitée à réaliser une œuvre originale pour les 19 étudiant.es de deuxième année. Cette seconde édition fait suite à l'entente de collaboration initiée en 2017 portant sur l'échange de résidences d'artistes entre les deux territoires. Le chorégraphe basque Iker Arrue en avait bénéficié précédemment en créant la pièce TOC pour les finissants de l'EDCM.
 
Le duo de créateurs a été sélectionné suite à un appel à candidatures lancé en début d'année. Après une résidence de deux mois durant l’automne à l’EDCM, la pièce sera présentée au spectacle Les danses de la mi-chemin, du 11 au 14 décembre 2019 à l’Édifice Wilder-Espace Danse, en partenariat avec Tangente Danse.
 
« La sélection de ces deux artistes a été faite en regard de leur talent certes, mais également en regard du soin avec lequel ils ont imaginé le projet de création de No TRACE, mettant à contribution la créativité des jeunes danseurs de l’EDCM; une invitation à réfléchir sur la trace laissée par notre existence dans le monde », affirme Lucie Boissinot, directrice artistique et des études à l’EDCM.
 
La compagnie Kanpai a été créée en 2016, suite à la rencontre de Natalia De Miguel et de Jorge Jáuregui Allue. Le duo porte un intérêt particulier au croisement de différentes disciplines artistiques en créant des images vivantes à partir du corps, de la lumière, du son et de la dramaturgie. Le potentiel poétique et expressif contenu par le corps est utilisé en vue de générer sensations et émotions, ainsi que pour interroger des aspects importants de la société. Leurs œuvres, White Lies, Clara, ou encore Sayonara Baby ont été présentées dans plusieurs théâtres et festivals en Espagne, en France, aux Pays-Bas et en Allemagne. Kanpai bénéficie du soutien de l'Institut Injuve, de Dantzagunea, du Département de la Culture du gouvernement basque, d'Azkuna Zentroa et de BilboEscena.
 
Cette résidence est le fruit d'une collaboration entre Conseil des arts et des lettres du Québec, l’École de danse contemporaine de Montréal, le Centre international de création chorégraphique (DANTZAZ), le Centre international de culture contemporaine (TABAKALERA) et la Direction de la Culture de la Province autonome de Gipuzkoako (GFA) et s’inscrit dans le cadre d’un Protocole d'entente jetant les bases d'un rapprochement entre les sociétés québécoise et basque dans le contexte, notamment, de l'application provisoire de l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne.
 
Afin de permettre la confrontation de points de vue artistiques différents, de développer des perspectives artistiques aux créateurs et de favoriser l’établissement de liens durables entre les artistes québécois et les artistes basques, un.e chorégraphe québécois.e en danse contemporaine bénéficiera également de ce programme d’échange au cours de l’année prochaine.
 
 
Photo : Kanpai

Newsletter

To learn more about the School’s training programs, classes and activities subscribe to the newsletter.