Marc Boivin

Technique de danse contemporaine

Depuis plus de trente ans, Marc Boivin œuvre à titre de danseur au Québec, dans le reste du Canada et à l’international. Danseur prodigue à la sensibilité évocatrice, ses présences sur scène ont maintes fois été acclamées par la critique et le public. Depuis ses débuts en 1982 au Groupe de la Place Royale à Ottawa, sous la direction de Peter Boneham, Marc Boivin a prêté sa qualité d’interprète à de nombreux chorégraphes et projets de créations, ce qui l’amène à se produire sur des scènes canadiennes, américaines, européennes et australiennes. Ginette Laurin, Louise Bédard, Sylvain Émard, Jean-Pierre Perreault, James Kudelka, Tedd Robinson, Dominique Porte, Felix Ruckert et Catherine Tardif entre autres sollicitent son apport à la danse et laissent des traces dans son parcours. Il participe aussi à plusieurs projets d’improvisation notamment avec Andrew Harwood et Peter Bingham. Marc Boivin remporte en 1999 le prix Jacqueline-Lemieux, décerné par le Conseil des arts du Canada. 
 
Parallèlement à son cheminement de danseur, Marc Boivin entame dès 1987 une carrière d’enseignant à l’École de danse contemporaine de Montréal. Passionné pour l’approche pédagogique il enseigne et chorégraphie régulièrement dans les écoles et universités à travers le Canada. Il signe pour elles plusieurs œuvres présentées à travers le pays. À l’extérieur du pays il a été invité en Allemagne au Palucca Schule de Dresden, en Autiche à ImpulstTanz de Vienne et au Japon pour le 12e Yokohama Ballet Intensive.
 
Fort de son expérience, c’est en 2004 que se développe plus à fond son travail chorégraphique avec entres autres les pièces, To Somewhere Else pour Jolene Bailie (Winnipeg), Between here and now pour Jennifer Dallas (Toronto), Fictions Chroma Key pour le collectif torontois firstthingsfirst, R.A.F.T. 70 pour AH HA Productions, Impact un premier solo qu’il danse lui-même et Une idée sinon vraie… créée en collaboration avec le Quatuor Bozzini et la compositrice Ana Sokolovic.
 
Très impliqué dans le milieu de la danse contemporaine au pays il est un acteur influent dans l’émancipation de cette dernière. Président de la Fondation Jean-Pierre Perreault depuis 2006, il a aussi été membre du Conseil des Arts de Montréal de 2006 à 2010. Il préside depuis octobre 2010 le Conseil d’administration du Regroupement québécois de la danse (RQD).
 

Dernières nouvelles

Infolettre

Pour recevoir toute l’information sur nos formations, nos cours, nos activités, abonnez-vous à l’infolettre