Alanna Kraaijeveld

Alanna Kraaijeveld

Coordination, mobilité et jeux

Alanna Kraaijeveld est une danseuse, enseignante et improvisatrice. Elle s’intéresse au jeu, à l’endurance, au temps et à la rigueur. 
Son style chimérique, son humour et sa capacité d’adaptation la soutiennent dans une variété de contextes. Elle travaille avec des artistes et des organismes dont Louise Bédard Danse, Marie Claire Forté, Dave St-Pierre, Et Marianne et Simon, Susanna Hood, Elizabeth Langley, Yves Charuest, Toronto Dance Community Love-In, Opéra Québec, Danse à la Carte, Mayday/Mélanie Demers, Sylvain Émard Danse, le Regroupement québécois de la danse, Dancemakers, Alexandra Wells, Studio 303, Circuit-Est, l’Université Concordia, l’École de danse contemporaine de Montréal. Elle a aussi dansé pendant quatre saisons au sein du Groupe Lab de danse, compagnie maintenant défunte, sous la direction de Peter Boneham.
En 2015, Alanna reçoit une bourse du CRTD pour étudier le Fighting Monkey, une pratique de mouvement développée par Linda Kapetanea et Jozef Frucek ; sa collaboration et études avec eux se poursuit actuellement. Elle tient d'ailleurs un groupe d’entraînement hebdomadaire appelé « Entraînement avec Alanna » où elle explore ses curiosités d’approches non-traditionnelles, avec la méthodologie Fighting Monkey comme inspiration intégrale.
 
 
À propos du cours :
 
Je m’inspire des propositions de Fighting Monkey, une pratique développée par Linda Kapetanea et Jozef Frucek qui vise à nourrir et à restaurer la mobilité et les habitudes saines de mouvement. Dans ces classes, nous considérons nos tendances et nos limites - individuellement et avec un partenaire - en plus de stimuler notre potentiel mental et physique par l’entremise de la difficulté et du danger. En découlera le développement de la force, de la capacité d’adaptation et de la douceur.
 
Nous nous attarderons aux questions suivantes :
nos attentes et nos suppositions
la gamme de possibilités, d’efforts et d’engagements
la relation entre le jeu, la résolution de problème et la créativité
notre relation aux objets, aux autres personnes, au stress et à différentes surfaces
le corps intègre et la pleine conscience comme moteurs du geste
la vision périphérique pour élargir notre conscience du temps et du possible 
la complexité comme notion simple et la complexité de la simplicité
de nouveaux chemins d’apprentissage
l’articulation de ce qui nous tient à cœur et notre responsabilité dans notre pratique compte tenu de nos impératifs personnels
 
Des chorégraphies seront créées pendant la semaine comme cadre pratique pour appliquer les connaissances et l’intuition éveillées au cours des classes.
 
Les participants doivent s’engager dans une pratique très physique avec sensibilité et intelligence afin d’assurer le bien-être et le respect nécessaire pour que nous puissions tous accéder à la matière.
 
Cours ouvert aux professionnels de la danse
 
 
 

Dernières nouvelles

Infolettre

Pour recevoir toute l’information sur nos formations, nos cours, nos activités, abonnez-vous à l’infolettre