Présentation

EDCM

Photo : Adéral Piot | Interprète: Charles Brecard

OBJECTIFS

La formation professionnelle offerte à l'École de danse contemporaine de Montréal a pour objectifs d’amener l'étudiant à :

  • Maîtriser les techniques de la danse contemporaine;

  • Accroître leurs connaissances artistiques et intellectuelles;

  • Développer une polyvalence dans l’interprétation;

  • Devenir des interprètes professionnels en danse contemporaine.

PROGRAMMES OFFERTS

L’École offre, en collaboration avec le cégep du Vieux Montréal, un diplôme d’études collégiales (DEC 561.BB) d’une durée de trois ans, à temps plein, sanctionnée par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. 

La formation spécifique est dispensée par l’École de danse contemporaine de Montréal alors que les cours de la formation générale (français, philosophie, cours complémentaires) ont lieu au cégep du Vieux Montréal. Les étudiants qui le souhaitent peuvent se prévaloir de ces cours en langue anglaise grâce à une entente conclue entre le cégep du Vieux Montréal et le collège Dawson.

Une Attestation d’études collégiales (AEC NRC.05.), qui ne comprend que la formation spécifique en danse est offerte aux étudiants étrangers.

Ces programmes sont fortement contingentés. Vingt places sont disponibles au total.

Outre le talent et une bonne santé, la créativité, l’autonomie, la rigueur et la passion pour son art sont quelques-unes des qualités essentielles à la réussite. Le programme d’enseignement est intensif et exigeant et requiert que l’on y plonge activement, avec abandon et détermination. Devenir un interprète en danse contemporaine exige un engagement soutenu tout au long de la formation. Il faut être disponible à temps plein le jour ainsi que le soir et les fins de semaine, au besoin.

LA JOURNÉE D’UN ÉTUDIANT INTERPRÈTE

En matinée, des cours d’anatomie, d’entraînement connexe et des classes techniques en danse contemporaine sont inscrits à l’horaire de l’étudiant. Généralement, ces classes sont suivies de cours d’interprétation, d’improvisation, de recherche créative et de travail de partenaires. Le corps professoral est composé d’interprètes professionnels, d’enseignants et de maîtres dont la réputation n’est plus à faire dans le milieu. L’École se fait un devoir de diversifier les approches et de privilégier un corps professoral toujours actif dans le domaine. 

En après-midi, la formation est centrée sur les cours de création chorégraphique. Les cours d’extraits chorégraphiques et d’interprétation sont les moments où l’étudiant expérimente réellement le métier de la scène, et ce, du processus de création chorégraphique à la présentation d’un spectacle devant public. Ces classes lui permettent également d’apprendre des œuvres de répertoire de la danse contemporaine et d’expérimenter l’apprentissage d’une pièce solo. Au cours de sa formation, l’étudiant aura la chance de travailler et de créer avec une quinzaine de chorégraphes.

Les journées sont complétées par des cours de musique, d’histoire de la danse, d’histoire de l’art contemporain ou encore de gestion de carrière ainsi que par un enseignement régulier de base (français, anglais, philosophie).

Au cours des trois années de formation, l’étudiant participera à la création de cinq spectacles, totalisant environ une trentaine de représentations. Une équipe de production professionnelle encadre l’étudiant.

L'ÉCOLE D'ÉTÉ

D'une durée de trois semaines, l'école d'été donne l'occasion aux étudiants de perfectionner leurs acquis techniques et artistiques auprès de professionnels de la danse et de découvrir de nouvelles approches. L'école d'été est obligatoire pour tous les étudiants inscrits au programme. Il est à noter que les étudiants doivent payer des frais d'inscription.

LE PROGRAMME DE MISE À NIVEAU

Certains candidats qui prennent part aux auditions démontrent le talent et le potentiel pour devenir danseur interprète, mais n’ont pas développé leurs acquis techniques ou artistiques de façon suffisante. À l’invitation de l’École, ces candidats pourront s’inscrire à l’année de mise à niveau qui leur permettra d’acquérir la préparation physique et artistique nécessaire pour intégrer le programme d’études collégiales. Ils recevront les 2400 heures du DEC en danse contemporaine réparties sur huit sessions plutôt que six. Au courant de l’année de mise à niveau, l’étudiant devra se soumettre à une seconde audition pour se voir accepté définitivement au programme de DEC.

GRILLE DE COURS

  Formation spécifique Formation générale
1re année
  • Histoire de l'art
  • Technique de danse contemporaine I et II
  • Recherche créative I et II
  • Approches rythmiques
  • Interprétation I et II
  • Danse et société I
  • Anatomie pour la danse I et II
  • Éléments de composition I
  • Écriture et littérature
  • Littérature et imaginaire
  • Philosophie et rationalité
  • L'être humain
  • Activité physique et santé
  • Activité physique et efficacité
2e année
  • Technique de danse contemporaine III et IV
  • Interprétation III et IV
  • Danse et société II
  • Travail de partenaires
  • Anatomie pour la danse III et IV
  • Éléments de composition II
  • Littérature québécoise
  • Littérature et culture contemporaines
  • Éthique et politique
  • Anglais I
  • Activité physique et autonomie
3e année
  • Technique de danse contemporaine V et VI
  • Interprétation V et VI
  • Recherche créative III
  • Gestion de la carrière
  • Anglais II
  • Cours complémentaires (2)

EDCM

Photo : Luc Lavergne | Interprètes: Frédérique Rodier et Vicky S. Mérette

FAQ

  • Travaillez-vous avec une compagnie en particulier ?

    Au Québec, on compte une quarantaine de chorégraphes et de compagnies de danse faisant appel aux compétences des diplômés de l'École: O Vertigo, Cas public, Fortier Danse-Création, la Compagnie Marie Chouinard et Flak n’en sont que quelques exemples. L'École travaille aussi de concert avec de nombreux chorégraphes indépendants et de la relève.

  • Quels sont les débouchés? Vos finissants trouvent-ils du travail à la fin de la formation ?

    Le programme vise à ce que l’étudiant atteigne les compétences recherchées sur le marché du travail. L'École offre une formation qui répond aux critères exigeants des grandes compagnies de danse contemporaine. Les étudiants ont de multiples occasions de tisser des liens avec d’éventuels employeurs et de préparer leur entrée dans le milieu professionnel. À l’échelle internationale, les diplômés se produisent sur les scènes américaines, européennes, asiatiques et australiennes.

  • Serais-je un étudiant de l'École ou un étudiant du cégep du Vieux Montréal?

     Les étudiants du DEC relèvent à la fois de l'École et du cégep du Vieux Montréal. Vous devrez donc répondre aux exigences des deux établissements en matière d’inscription, de paiement des frais de scolarité, etc. Les étudiants de l’AEC relèvent quant à eux uniquement de l'École.

  • Est-il possible d’être admis à la session d’hiver ?

    Les admissions sont faites à l’automne uniquement.

  • L'École est-elle une école bilingue? Pourrais-je suivre mes cours en anglais?

    Les cours de formation professionnelle (interprétation, classes techniques, etc.) sont donnés en français. Toutefois, grâce à une entente conclue entre le cégep du Vieux Montréal et le collège Dawson, il est possible pour les étudiants qui le souhaitent de se prévaloir des cours de formation générale en anglais.

  • Quelle est la différence entre le DEC et l’AEC ?

    Il n’y a aucune différence entre les deux programmes quant à la formation spécifique en danse. L’AEC est la formation proposée aux étudiants provenant de l'étranger et la formation générale (français, anglais, philosophie, éducation physique) n'est pas incluse dans le programme.

  • J’ai déjà terminé mon DEC et/ou des cours universitaires, suis-je admissible à la formation professionnelle? Est-ce que je peux suivre le programme sans refaire tous les cours?

    Si vous réussissez le processus d’audition, vous pourrez être admis au programme. Les cours de formation générale (français, philosophie, etc.) déjà réussis vous seront crédités. Tous les étudiants doivent réussir l’épreuve uniforme de français et suivre le cours d’histoire de l’art.

Infolettre

Pour recevoir toute l’information sur nos formations, nos cours, nos activités, abonnez-vous à l’infolettre